MOUNIER : Chronologie des décisions marquantes

 

25 Septembre 2010 : La mort violente du Lycée Mounier / Fermeture Juillet 2011

Le Recteur de l'Académie de Grenoble et le Président de la Région Rhône-Alpes annonçent la fermeture du Lycée Mounier de Grenoble, notamment lycée de secteur des quartiers Sud (Villeneuve et Village Olympique) de Grenoble, en évoquant des raisons de "sécurité du bâti". Un courrier informe chacune des familles du "redéploiement" des élèves à la rentrée 2011 dans les autres établissements grenoblois.


Le lycée s'organise alors en Collectif Mounierpour défendre l'établissement arbitrairement attaqué, établissement qui est le lieu reconnu d'une mixité sociale réussie.

Une lutte citoyenne est engagée, âpre "bon enfant" et non-violente, bien relayée par les médias locaux. Les "Mounier" multiplient les actions (Freeze, Waka-Waka, Concerts de gamelles...).

Les cours sont assurés, les AG ont lieu durant la pause méridienne (12h-13h30).

 

18 Octobre 2010 : Reconstruction sur site d'un nouveau lycée ?

Le Président de la Région Rhône-Alpes qui a rencontré une délégation indique que le site restera un lieu de formation qui "pourra être un lycée d'enseignement général". La reconstruction sur site serait-elle envisagée ?

 

19 Novembre 2010 : La mort lente du lycée Mounier / Fermeture Juillet 2013

                                      Livraison d'un nouveau lycée en 2016

Le Recteur de l'Académie de Grenoble et le Président de la Région Rhône-Alpes décident que les élèves du lycée finiront leur scolarité à Mounier. Aucun élève ne sera admis en seconde les années suivantes.
Le projet de reconstruction sur site prend forme avec un calendrier optimiste qui propose une livraison en 2016.

A voir la vidéo ->  3mois de lutte    

 

A voir l'article du journal "LeMonde"  ->  Mounier refuse d'être vidé de ses élèves   

 

25 Janvier 2011 : Capacité du lycée Mounier réduite en 2011

Le Président de la Région Rhône-Alpes propose de fermer le bâtiment D et d'installer des algécos dans la cours.

Le service de restauration scolaire sera fermé à la rentrée 2011 pour la durée des travaux de reconstruction.

Il fixe la capacité d'accueil à 460 élèves pour la rentrée 2011.

 

A voir l'article du journal "LeMonde"  ->  Mounier bloqué par les opposants à la fermeture    

 

9 Février 2011 : Survie d'un mini lycée Mounier

Le Recteur de l'Académie de Grenoble suit le Président de Région et décide de maintenir une structure pédagogique "minimale". Trois sections de secondes seront ouvertes à la rentrée et les années suivantes.

C'est le "mini-Mounier".

 

A voir la vidéo ->    4mois de lutte        

 

Juin 2011 : Les Mouniers déposent "encore" des recours au tribunal administratif

Les Mouniers considèrent que les décisions prises par le Président de Région sont illégales, seul le conseil régional est autorisé à limiter la capacité d'accueil d'un établissement, hors il n'y a pas eu de vote...
De plus les relevés des capteurs installés sur les bâtiments confirment que les seuls mouvements enregistrés sont "normaux" compte tenu des écarts de température et d'hygométrie.

Plusieurs recours sont déposés contre le Président de Région et contre le Recteur.

 

25 Novembre 2011VICTOIRE, le Tribunal Administratif donne raison au Collectif

Le tribunal administratif de Grenoble annule les décision du Président de Région et celles du Recteur qui en découlent.

L'application de cette annulation est différée à la rentrée 2012.

 

A voir l'article grenews ->  Le tribunal Administratif annule les décisions    

 

A voir l'article France3 ->  Le combat des Mounier continue

               Avec en dessous des liens vidéo un résumé des principales phases de résistance

 

Reste alors à recouvrer l'entièreté des effectifs précédents.

 

 

Mars 2012Le recteur annonce la DGH pour 4 secondes à la rentrée

Le recteur annonce quatre sections de seconde à la rentrée mais sans modification de secteur.
Ainsi il ne prévoit pas de se conformer à la décision du T.A. pour la rentrée 2012.

 

4 Juin 2012Pas d'arrêté de sectorisation

                            Le recteur porte plainte pour "dégradation" du parvis du rectorat.

Le recteur n'a toujours pas publié l'arrêté de sectorisation alors que les familles des collégiens de Munch ont déjà rempli leurs demandes. Le Collectif organise un pique-nique "festif" devant le rectorat.

 

Juin 2012L'appel du Ministère de l'Education Nationale est rejeté

                        L'arrêté de sectorisation est publié presque à l'identique de l'année passée

Le recteur et son ministère de tutelle ont fait appel de la décision du 25 Nov 2011.

La cour d'appel administrative de Lyon confirme le jugement du Tribunal Administratif de Grenoble.

Le recteur ne change pas de position...

 

Juin 2012Les dérogations demandées par des parents du Collège Munch sont refusées

L'inspectrice d'académie refuse toutes les dérogations pour venir à Mounier.

Les familles rejetées déposent un recours au Tribunal Administratif de Grenoble.

 

Août 2012 : Deux parents d'élèves convoqués à l'Hôtel de police

A quelques jours de la rentrée deux parents d'élèves du Collectif sont auditionnés au commissariat.

 

Septembre 2012 : Les parents d'élèves manifestent pour obtenir les dérogations

La veille de la rentrée une dizaine de famille manifeste à l'inspection d'académie pour inscrire leur jeune à Mounier, deux obtiennent la dérogation.

Le jour de la rentrée quatre familles attendent toujours une réponse, sur le péron du lycée, pourtant il y a encore des places en secondes. A 17h un fax du rectorat confirme leur inscription à Mounier. Il était temps !

Mission accomplie, les quatre classes de seconde sont au complet.

 

Rentrée 2012 : Bt D Ouvert - La restauration scolaire fonctionne

Le Président de Région s'est conformé au jugement rendu, en réouvrant le bâtiment D.

Le service de restauration scolaire peut à nouveau fonctionner (RdC du Bt D) en réintégrant le personnel qui avait été délocalisé.

La musique (en algéco l'année précédente) revient dans sa salle insonorisée (Bât D).

Les parents d'élèves peuvent à nouveau disposer de leur salle de réunion (RdC du Bt D).

 

Décembre 2012 : Les parents bloquent un Conseil d'Administration

Le recteur n'est toujours pas revenu sur la sectorisation. La décision de justice n'est toujours pas appliquée.

Le projet de DGH est à cinq sections de secondes et seulement 3 sections de terminale (pour 4 filières différentes)à la rentrée 2013.

C'est scandaleux, les parents en appellent aux politiques de la ville, de la région et aux députés.

Un contact est enfin pris avec le cabinet du Ministre de l'éducation.

Le rectorat annonce une sixième section de seconde.

 

Janvier 2013 : Deux parents d'élèves du Collectif cités à comparaître au Tribunal Correctionnel

La veille de la rentrée une dizaine de famille manifeste à l'inspection d'académie pour inscrire leur jeune à Mounier,

 

Le Recteur a opté pour la répression en maintenant sa plainte pour des "inscriptions tracées sur le parvis" contre deux parents du Collectifs (FCPE) .
Le Recteur traîne ces deux parents devant le Tribunal Correctionnel ----------------------------------------------------------------------------------------------------
Cette situation vous interpelle,
faites partie du "Comité de Soutien" en remplissant le formulaire joint, c'est gratuit.
Imprimez-le, signez-le et faites le parvenir par mail (scanné) ou par la poste (adresses sur le formulaire).

Vous avez un réseau de proches ou de moins proches qui pourraient se sentir concernés,
faites circuler largement très largement cet Appel à Soutien .....